Ne laissons plus mourir les migrants aux frontières de l'Europe

C'est quasiment impossible de migrer vers l'Europe par les moyens légaux. Beaucoup n'ont d'autres choix que de prendre une route dangereuse ...

691
/15000 signatures

partager

Derniers signataires : sylvain - claudemarie - Lise

M. Hollande, président de la France,

Chaque année, des millions de personnes sont obligées de tout quitter.

Les conflits, la persécution ou la pauvreté sont à l’origine de leur départ forcé. Une infime proportion de ces personnes cherche refuge et une vie meilleure en Europe.

Mais les pays de l’Union Européenne (UE) sont de plus en plus déterminés à les empêcher d’entrer. Ces dernières années, ils ont construit de nombreux murs : barrières physiques ou frontières technologiques.

Cette politique met en danger ces personnes forcées à l’exil. Des centaines de personnes meurent en essayant d’atteindre ce continent. Beaucoup sont violemment refoulés des frontières européennes, ou pris au piège de pays voisins qui ne respectent pas leurs droits.

L’Europe doit changer ses politiques pour sauver des vies!

L’Europe devient une véritable forteresse.

François Hollande, ce que nous attendons des dirigeants européens :

  • Qu’ils renforcent les opérations de recherche et sauvetage en mer Méditerranée et Égée, par une intervention coordonnée de tous les États de l’Union Européenne.
  • Qu’ils garantissent à celles et ceux qui fuient les conflits et la persécution :
    • un accès légal et sécurisé à l’UE, pour éviter des parcours dangereux.
    • une protection internationale à leur arrivée sur le territoire européen.
  • Qu’ils cessent de coopérer avec des pays ne respectant pas les droits humains dans le but de contrôler les migrations

Demandez à François Hollande de protéger les vies et les droits aux frontières européennes.

Des vies à la dérive. Réfugiés et migrants en péril en Méditerranée, 1.09 Mo.

Liens supplémentaires

Réfugiés : ce n'est pas un choix

*Opt-in : En cochant cette case vous bénéficierez du bilan du manifester et d'un condensé d'information sur les droits humains par l’organisme Amnistie internationale. Nous veillons à préserver la vie privée et occupée de nos sympathisant.e.s en ne transmettant que l'essentiel. À tout moment il vous sera possible de vous désinscrire à cette liste de diffusion.